Deutsch (DE)     Français (FR)    English (UK)

Cancer

  • Cancer de la prostate

    Le cancer de la prostate est une tumeur maligne qui trouve son origine dans les cellules de la prostate et qui peut se rependre dans différentes parties du corps. L'inactivité physique peut être un facteur de risque de cancer de la prostate. De plus, Le tabagisme et l'obésité sont très liés à la mortalité pour ce cancer. L'activité physique permet de compenser les effets secondaires du traitement (par exemple : radiothérapie ou hormonothérapie), en maintenant ou en augmentant la force musculaire, la densité minérale osseuse, la capacité cardiorespiratoire et la fonction sexuelle, et en diminuant le poids corporel, la fatigue et le stress. Après le traitement, la pratique d’exercices supervisés améliore la force musculaire, la capacité cardiorespiratoire, la fonction physique et la santé mentale. L’activité physique de type aérobie (marche, vélo, natation tennis, jogging), la musculation et les exercices de flexibilité ainsi que des exercices à impact important (par exemple : sauts avec un poids supplémentaire) sont fortement recommandés après le diagnostic du cancer de la prostate. Pendant et après le traitement, la supervision de l’activité physique apportera au patient de la sécurité et du confort. Read More
  • Cancer du sein

    Le cancer du sein est une tumeur maligne qui trouve son origine dans les cellules du sein et qui peut se rependre dans différentes parties du corps. Les principaux facteurs de risque modifiables sont le surpoids, l’obésité, une poitrine importante, la consommation d’alcool, les thérapies hormonales et la prise de la pilule contraceptive. Pendant le traitement du cancer du sein, la pratique d’une activité physique modérée peut augmenter la capacité aérobie, la qualité de vie, et la santé physique et mentale, et peut prévenir la fatigue chronique et la prise de poids. Elle peut également annuler ou réduire les effets secondaires du traitement. Après le traitement, l’activité physique augmente la force musculaire et l’endurance, le seuil de fatigue, la santé mentale et la qualité de vie. L’activité physique de type aérobie, la musculation progressive, les étirements et les exercices de proprioception sont fortement recommandés après le diagnostic du cancer du sein. Pendant et après le traitement, la supervision de l’activité physique apportera au patient de la sécurité et du confort. Read More
  • 1

Où pratiquer ?

Où pratiquer